Le best-of de la cérémonie des Grammy Awards 2019

Auteur Laurine Benoit
Ce dimanche soir se sont déroulés les 61e Grammy Awards, équivalents de nos victoires de la musique version américaine et leur lot de musiciens stars. Une cérémonie sous le signe de la féminité et des temps forts, avec notamment la victoire de l’album de l’année attribuée à Kacey Musgraves. La chanteuse country repart donc avec le trophée de l’album de l’année pour son opus « Golden Hour ». Une surprise pour elle, qui n’imaginait pas un accueil du public aussi fort et positif.

L’album de l’année pour Kacey Musgrave aux Grammy Awards 2019

photo de Kacey Musgrave qui remporte le Grammy Awards 2019 du meilleur album
Liens commerciaux

L’hommage de Jennifer Lopez à la Motown

Un des grands moments de cette cérémonie a été l’impressionnant hommage de J.Lo au mythique label Motown. Dans une performance physique et vocale réglée au millimètre comme seule la tv américaine peut en produire, l’auteure de « I’m Real » a ainsi interprété pendant 13 minutes différents tubes nés de la maison de disques de Détroit, rejointe par Alicia Keys et Ne-Yo. Un show qui n’a cependant pas manqué de détracteurs, mettant en avant le choix étonnant pour certains, d’une personnalité latine-américaine pour l’hommage à une institution ayant participé à l’émergence d’artistes afro-américains.

La performance de J.Lo aux Grammy Awards en hommage à la Motown

Jennifer Lopez a rendu hommage à la Motown durant les Grammy Awards, aux cotés de Smokey Robinson Ne-Yo et Alice Keys

Liens commerciaux

Michelle Obama fait une apparition surprise.

En ouverture de soirée, Alicia Keys a fait venir sur scène Michelle Obama, Lady Gaga, Jennifer Lopez et Jada Pinkett Smith, afin d’exprimer chacune à leur tour leur amour de la musique et l’importance de celle-ci dans leur vie et leur parcours.

L’apparition surprise de Michelle Obama aux Grammy’s

photo de l'apparition de Michelle Obama aux Grammy Awards 2019 avec Aclicia Keys et lady Gaga

Cardi B confirme sa belle année et marque l’histoire des Grammy Awards en étant la première femme à remporter le trophée du Meilleur Album Rap pour « Invasion of Privacy ».

Cardi B, première femme à remporter le Grammy du Meilleur Album Rap.

photo de Cardi B interpétant Money et première femme à remporter le Grammy du Meilleur Album Rap

Travis Scott et le public sur scène

Pour sa première participation aux Grammy’s, Travis Scott a dans un premier temps interprété son morceau « Mile High » aux coté de James Blake et Earth Wind and Fire, pour ensuite surprendre l’audience en faisant monter du public sur scène pour partager « No Bystanders », extrait de son album Astroworld.

Travis Scott a partagé la scène des Grammy’s avec le public

Photo du live de Travis Scott No Bystanders sur la scène des Grammy Awards entouré de public

Post Malone chante « Rockstar » sans 21 Savage

Post Malone a interprété son énorme tube « Rockstar » sans son acolyte 21 Savage, toujours détenu par les services de l’immigration américains, qui l’accusent de séjourner illégalement sur le territoire américain. Arborant u tee-shirt au nom de celui-ci, Post Malone a ensuite été rejoint sur scène par les Red Hot Chili Peppers pour assurer le morceau, nominé dans les deux catégories Enregistrement De l’Année et Meilleure Performance Rap.

Post Malone et les Red Hot Chili Peppers

photo de Post Malone qui chante Rockstar avec les Red Hot Chili Peppers mais sans 21 Savage

Drake remet en cause l’intérêt des récompenses pour les artistes

Invité à venir récupérer sur scène son prix de la meilleure chanson rap, Drake en a profité pour dire le peu d’intérêt qu’il portait envers les récompenses et invitaient les jeunes artistes à ne se focaliser que sur leur public. « Je veux profiter de l’occasion qui m’est donnée ici pour m’adresser à tous les jeunes qui nous regardent et qui aspirent un jour à faire de la musique. Tous mes semblables qui font de la musique avec le cœur, qui font des choses avec sincérité et qui disent la vérité, je veux qu’ils sachent que nous jouons dans un sport basé sur l’opinion, pas sur des faits. Ce n’est pas la NBA où, à la fin de saison, vous soulevez un trophée gagné grâce aux bonnes décisions prises ou au nombre de matchs gagnés…En fait, vous avez déjà gagné si les gens connaissent vos morceaux par coeur, si vous êtes un héros dans votre ville natale, si des gens dépensent leur argent durement gagné pour acheter des places de concert.Vous n’avez pas besoin de prix, car je vous promets que vous avez déjà gagné ». Avant d’ajouter à propos de l’industrie : « Le milieu peut parfois ne pas comprendre l’intérêt porté à un métisse du Canada comme moi ou un frère de Houston comme Travis Scott ». Un discours finalement raccourci par une coupure pub, tombée à pique pour les organisateurs.

Dua Lipa remet le président des Grammy à sa place.

Remportant le prix de la révélation, Dua Lipa en a profité pour s’adresser indirectement au président de l’académie des Grammy Awards, en réponse à ses propos de l’année dernière, invitant les artistes féminines à s’investir davantage pour espérer recevoir des récompenses, plus souvent attribuée aux hommes.

Le meilleur album R&B pour HER et son EP éponyme.

Émue, la chanteuse a bien sûr remercié sa famille présente, avant d’avouer sa surprise de gagner le prix récompensant le meilleur album R&B avec un projet au format EP.

Liste des gagnants :

Album de l’année : Kacey Musgraves – Golden Hour

Chanson de l’année : Childish Gambino – This Is America

Enregistrement de l’année : Childish Gambino – This Is America

Révélation de l’année : Dua Lipa

Meilleur album rap : Cardi B – Invasion of Privacy

Meilleure chanson rap : Drake – God’s Plan

Meilleur album pop : Ariana Grande – Sweetener

Meilleure performance pop solo : Lady Gaga – Joanne

Meilleure performance pop en duo/groupe : Lady Gaga & Bradley Cooper – Shallow

Meilleur album R&B : H.E.R. – H.E.R.

Meilleure chanson rock : St. Vincent – Masseduction

Meilleur album rock : Greta Van Fleet – From the Fires

Meilleur album alternatif : Beck – Colors

Meilleur album dance/électro : Justice – Woman

Meilleur enregistrement dance : Silk City and Dua Lipa – Electricity (featuring Diplo and Mark Ronson)

Meilleur clip : Childish Gambino – This Is America

Laurine Benoit

Laurine Benoit a un Master en Journalisme et Communication de la Paris School of Business et une licence en Journalisme de l'Université Paris Dauphine - PSL. Elle est une journaliste passionnée qui aime les animaux et un défenseur actif de la nature. Elle a consacré les dernières années de sa carrière journalistique aux questions politiques et culturelles, avec un intérêt particulier pour l'écologie, les animaux, le jardinage et les énergies renouvelables.

Mode & Lifestyle Articles Liés